lundi 6 février 2017

[Distribution documentaire] Netflix a exploité "The Square" illégalement.


Durant plusieurs mois je me suis intéressé au documentaire de Jehane Noujaim "The Square", une plongée en immersion au coeur de la Place Tahrir du Caire lors du soulèvement de 2011 qui fait la lumière sur les rapports complexes entre citoyens égyptiens ressortissants de communautés politiques ou religieuses variées. Ne se limitant pas aux fameux 18 jours qui ont conduit au départ de Mubarak, il relate les retournements de situation liés aux élections qui ont fait triompher Mohamed Morsi des Frères Musulmans avant qu'il ne soit renversé par l'armée et le Président actuel Al-Sissi.

Fabriqué conjointement par la documentariste ainsi que par des manifestants convertis en vidéastes amateurs, le film a rencontré un écho particulièrement intéressant puisqu'il fut ensuite projeté sur différentes places occupées dans le monde, comme à Kiev ou à Mexico. Son propos très humaniste et touchant en fait un documentaire exceptionnel qui mérite d'être mis à disposition du plus grand nombre.

Alors que le film était encore en tournage, Netflix l'a acheté pour en faire une exclusivité de son catalogue, à ce moment là, Netflix n'était pas encore lancé en France. Quand la plate-forme de streaming légal a commencé à pointer le bout de son nez chez nous, de grands sites spécialisés tels que Allociné ou Vanityfair ont publié des articles "preview" afin d'expliquer quel contenu on trouverait chez Netflix.

Ils mentionnaient alors "The Square", documentaire qui serait disponible en exclusivité également dans le catalogue français au moment du lancement de la plate-forme. Le problème est le suivant : à l'heure actuelle le film n'a toujours pas été ajouté au catalogue français. Il s'agissait donc de publicité mensongère.

Lorsque j'ai rencontré Karim Amer (le producteur de The Square et mari de Jehane Noujaim) à Paris en fin d'année 2015, le film n'était toujours pas disponible et il m'expliquait que Netflix lui avait dit qu'il serait enfin mis en ligne au Printemps 2016, ce qui n'a pas été fait. Cependant depuis déjà des mois on faisait la promotion de Netflix France en utilisant The Square, et avec un culot pas croyable.



Dans cet article, Allociné décrivait The Square "vu sur Netflix" et incitait à le découvrir soi-même en cliquant sur le lien "Découvrir "The Square" sur Netflix" juste en dessous de la bande-annonce (qui au passage n'est pas sous-titrée en français). Mais si vous cliquiez sur ce lien, voici ce que vous trouviez :


Une page n'ayant aucun rapport avec le film mais vous envoyant vers le formulaire d'inscription à Netflix. Alors imaginons, vous avez lu l'article, la bande-annonce vous a plu, vous voulez voir le film en français, bon, vous vous inscrivez donc sur ce site génial qui en a l'exclusivité et *pof* vous ne le trouvez pas dans le catalogue.

Pendant que l'équipe de The Square espérait pouvoir véhiculer son message au monde entier grâce au "phénomène" du moment Netflix, sa branche française qui n'avait absolument pas préparé sa mise en ligne vostfr faisait déjà de la pub pour ses exclusivités documentaires en mettant outrageusement en avant le film de Jehane Noujaim.

Sur VanityFair dès le 15 Septembre 2014 (!) :


Après avoir reçu de ce film une gigantesque claque, j'ai espéré que mes concitoyens pourraient eux aussi en profiter, car le message porté par The Square peut ouvrir l'esprit de bien des gens et donner à voir plus qu'un opposant ou un adversaire chez ceux qui ne partagent pas nos points de vues. Tout comme Karim Amer et ses amis, j'espérais que Netflix fasse le nécessaire pour le rendre accessible en français, après tout, la publicité pour ce service nous le promettait. Mais rien n'a été fait. 

Bravo donc à Netflix France qui a vendu sa plate-forme de streaming légal en usant d'arguments illégaux, de la publicité mensongère. En espérant que Karim Amer et ses amis finissent par attaquer Netflix qui a exploité "l'aura" de leur film magnifique pour vendre ses abonnements sans le mettre à disposition du public. 








Aucun commentaire: