mercredi 10 septembre 2014

[Documentaire] : 911 Press For Truth

A la suite du 11 Septembre 2001, il y a eu des guerres, un choc, un nouveau regard sur le monde ainsi qu'une nouvelle ère médiatique plus violente. Un jeune siècle sans limites morales. Les témoignages divergents, les images amateur filmées depuis des téléphones, les camescopes témoins...la façon dont les événements sont documentés, et surtout l'exploitation faite de ces images amateur changea elle aussi à jamais. Un moment incroyable, beaucoup de gens l'avaient compris. Pour le cinéma, particulièrement de documentaire, cet événement vécu au moment d'une démocratisation rapide d'internet fabriqua aussi nombre de nouveaux cinéastes avec à leur tête le très décrié Dylan Avery, auteur du célèbre Loose Change. Probablement le documentaire amateur le plus vu au monde, réalisé par deux amis sur un modeste ordinateur portable. A l'origine de leur projet, ils voulaient réaliser une fiction partant du 11 Septembre 2001. Dans leurs recherches, ils furent troublés par leurs découvertes, et convertirent le projet de fiction en projet de documentaire.

Donnant le ton pour une nouvelle contestation des élites, se permettant de suggérer l'impensable, un "inside job",  il occulta sérieusement les documentaires bien plus raisonnables, même sortis plus tard, tels que ce 911 : Press for truth, qui abordaient des points plus terre à terre et factuels. Matthieu Kassovitz pourrait en témoigner, après Loose Change et le bouquin plus qu'osé de Thierry Meyssan L'Effroyable imposture, plus personne ne peut poser de question raisonnable sans finir au banc des paranoïaques conspirationnistes.

Avec 911 : Press for Truth, la théorie du complot s'efface pourtant, pour laisser place à la question d'un échec gouvernemental en matière de sécurité et de surveillance des menaces. Un échec occulté, bien entendu. Il retrace également l'histoire de familles de victimes. Quatre veuves du 11 Septembre, les Jersey Girls, se sont trouvées et ont décidé d'assister aux auditions de la commission officielle sur les attentats, d'obtenir des réponses aux centaines de questions soulevées par leurs propres recherches.

Les Jersey Girls
Très documentées et épaulées, elles ont pu par exemple obtenir la démission de George Mitchell, vice-président de cette commission dont les activités professionnelles posaient un cas notoire de conflit d'intérêt. A la sortie du rapport final, elles furent totalement dépitées. Des mois de lutte et de questions anéantis par une publication officielle aux réponses partielles, aux zones d'ombres toujours plus opaques, qui justifia la naissance de nombreux collectifs citoyens réclamant une nouvelle enquête indépendante. 

Inutile de pousser plus loin la présentation de ce film puisqu'il est lié à des événements dont nous connaissons tous les caractéristiques. J'ajoute simplement qu'il permet de voir un moment en or massif, l'audition de Condoleeza Rice venue apporter son lot de contradictions. Nous sommes aujourd'hui le 11 Septembre 2014, l'occasion de jeter un nouveau regard sur cette histoire depuis un point de vue relativement inédit. 

Ben Veniste : Que concernait le mémo du 6 Août ?
Condoleeza Rice : (...) il ne concernait aucun attentat prochain sur le sol américain.
Ben Veniste : Quel était le titre du memo ?
Condoleeza Rice : Je crois que  c'était "Ben Laden déterminé à attaquer les USA"




+ ReOpen911 : le site français des partisans d'une nouvelle enquête indépendante
(avec des films et théories plus ou moins raisonnables)

+ 3000 heures / 7 jours d'archives du 11 Septembre 
provenant de 20 chaînes d'information américaines

Aucun commentaire: